Le bon, le mauvais et le truand: Sourcing en dehors de la Chine. – Vendre sur Amazon

Partager c'est aimer!

Par Gary Huang, fondateur de 80/20 Sourcing

Avec la récente guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, de nombreux chefs d'entreprise qui s'approvisionnent en Chine recherchent d'autres options. Les vendeurs, en raison de la hausse des droits d'importation (jusqu'à 25% dans certains cas), envisagent de déplacer leurs chaînes d'approvisionnement de la Chine pour réduire leurs coûts.

Cependant, la Chine fabrique près de la moitié des produits vendus et utilisés dans le monde entier pour une raison. Non seulement ses usines ont des années d'expérience, mais elles fournissent également aux entreprises une chaîne d'approvisionnement complète en matières premières, une main-d'œuvre compétente et une logistique fluide.

Outre les récentes hausses tarifaires, le coût des affaires en Chine augmente chaque année. L'augmentation des coûts de main-d'œuvre, les lois environnementales plus strictes, la hausse des prix des matériaux et d'autres facteurs rendent de plus en plus coûteuse le fait d'acheter en Chine.

Barrières linguistiques potentielles.

En outre, des pays concurrents comme l’Inde promettent aux acheteurs une facilité de communication que la Chine ne peut pas fournir.

L'anglais étant la deuxième langue de la majorité des fabricants chinois, il peut en résulter des malentendus entre vendeurs et fournisseurs chinois. Mais avec l'anglais comme langue principale, les confusions avec les fournisseurs indiens sont moins probables.

Produits non trouvés en Chine.

Il est également probable que d’autres pays puissent fabriquer des produits qui ne se trouvent pas en Chine. Cela pourrait rendre plus difficile pour vos concurrents de vous copier.

Ces alternatives de fabrication permettent généralement la personnalisation du produit. Et avoir un produit unique est essentiel pour protéger votre entreprise de la concurrence!

Petites commandes.

Un autre avantage pour les achats hors de Chine est la taille de la commande. Certains propriétaires d'entreprise ont constaté que d'autres pays ont tendance à permettre aux vendeurs d'acheter en petites quantités.

Cela signifie non seulement que les vendeurs peuvent commencer avec une quantité minimum de commande (MOQ) bien inférieure à 500 pièces, cela signifie également un investissement en capital initial inférieur. Cela augmente encore l’avantage concurrentiel du vendeur, notamment lorsqu’il teste de nouveaux produits.

Alors, est-ce le bon moment pour commencer à acheter en dehors de la Chine?

Il n'y a pas de réponse facile à cette question. Ainsi, afin d’obtenir une perspective plus large, j’ai interrogé des dizaines de propriétaires de petites entreprises et d’experts en chaîne d’approvisionnement. Ils étaient heureux de partager leurs expériences en matière d'approvisionnement au Vietnam, en Inde, au Mexique et dans d'autres pays.

Voici un aperçu de leurs idées:

  • Lorsque vous achetez dans des pays comme le Vietnam et l’Inde, attendez-vous à des prix plus bas, mais PAS nécessairement à des économies énormes.
  • Trouver des fournisseurs fiables en dehors de la Chine peut être difficile. Cependant, avec la base de données de fournisseurs de Jungle Scout, la tâche est beaucoup plus facile qu’elle ne l’était auparavant.
  • S'éloigner de la Chine nécessite plus de travail, car des compromis sont nécessaires. Il peut y avoir:
    • des délais plus longs,
    • produits potentiellement de moindre qualité,
    • fournisseurs malhonnêtes,
    • vol possible.

Globalement, les vendeurs consacrent plus d’efforts à la vérification des facteurs ci-dessus que lorsqu’ils travaillent avec des fournisseurs chinois.

* Découvrez mon aide-mémoire résumant comment s'approvisionner hors de Chine.

Où d'autre les vendeurs peuvent-ils se procurer des produits?

De manière générale, la plupart des entreprises situées hors de Chine envisagent de recourir à des pays à faibles coûts. L'Inde, le Vietnam, la Thaïlande et le Mexique, par exemple, offrent souvent un coût moindre du produit car la main-d'œuvre est moins chère.

Ces pays sont également moins sujets à une augmentation des tarifs et disposent de moins de réglementations environnementales (ce qui augmente les coûts d'usine). Les subventions gouvernementales et fiscales, entre autres éléments, peuvent également être plus lucratives.

L’idée est donc que ces économies de coûts seront répercutées sur les clients des fournisseurs.

Greg Wurgler, président de la division Asie de Electrical Components International, explique qu'en transférant la fabrication de la Chine vers le Mexique, la société peut être «région par région».

Cela signifie des délais plus courts, davantage de fonds de roulement et des flux de trésorerie accrus. Et comme les délais d’expédition sont plus rapides lorsque vous commandez au Mexique, les vendeurs peuvent commander moins d’inventaire en même temps.

En outre, un petit nombre de personnes se tournent vers les pays plus développés pour se procurer des produits, tels que les États-Unis, l'Union européenne et le Japon.

Des produits potentiellement de meilleure qualité aux délais plus courts, les produits fabriqués dans les pays développés offrent généralement une plus grande valeur perçue des articles. Par exemple, lorsque les acheteurs voient «Fabriqué aux États-Unis», beaucoup supposent qu’ils achètent un meilleur produit.

Quels types de produits sont les mieux adaptés pour s'approvisionner dans ces pays?

L'expert en chaîne d'approvisionnement, Dan Krassenstein, qui achète des produits en provenance de Chine, du Vietnam et du Mexique, recommande de mettre l'accent sur les articles sensibles aux prix et moins sensibles au temps lorsqu'ils achètent en Inde et au Vietnam.

En transférant une partie de la chaîne d'approvisionnement de sa société en Inde et au Vietnam, il a déclaré avoir économisé 10 à 30% des coûts.

Les 10 principales exportations vietnamiennes en 2017 (en dollars américains):

La ville de Ho Chi Minh

  1. Machines et matériel électriques: 94,0 milliards de dollars (38,1% des exportations totales)
  2. Chaussures: 19,9 milliards de dollars (8%)
  3. Machinerie, y compris les ordinateurs: 14,6 milliards de dollars (5,9%)
  4. Vêtements et accessoires (ni en tricot ni au crochet): 13,8 milliards de dollars (5,6%)
  5. Vêtements et accessoires en tricot ou au crochet: 13,0 milliards de dollars (5,3%)
  6. Meubles, literie, éclairage, enseignes et bâtiments préfabriqués: 8,9 milliards de dollars (3,6%)
  7. Appareils optiques, techniques et médicaux: 5,6 milliards de dollars (2,3%)
  8. Poisson: 5,0 milliards de dollars (2%)
  9. Café, thé et épices: 4,6 milliards de dollars (1,9%)
  10. Articles en cuir et en boyaux: 4,0 milliards de dollars (1,6%)

Valeur totale: 183,4 milliards de dollars

Les 10 principales exportations de l’Inde en 2017-2018 (en dollars américains):

Hommes marchant dans la rue Jaipur

  1. Perles, pierres semi-précieuses, métaux précieux, bijoux et pièces de monnaie: 41,7 milliards de dollars (13,8% du total des exportations)
  2. Combustibles minéraux, huiles minérales et produits de leur distillation, substances bitumineuses et cires minérales: 38,4 milliards de dollars (12,7%)
  3. Réacteurs nucléaires, chaudières, machines et appareils mécaniques: 17,9 milliards de dollars (5,9%)
  4. Véhicules autres que matériel roulant de chemin de fer ou de tramway, pièces et accessoires: 17,2 milliards de dollars (5,7%)
  5. Produits chimiques organiques: 14,8 milliards de dollars (4,9%)
  6. Produits pharmaceutiques: 13,2 milliards de dollars (4,4%)
  7. Fer et acier: 11,2 milliards de dollars (3,7%)
  8. Machines et matériel électriques, enregistreurs et reproducteurs de son, enregistreurs et reproducteurs d'images et de son en télévision: 9,3 milliards de dollars (3,1%)
  9. Vêtements et accessoires du vêtement, autres qu'en bonneterie: 8,7 milliards de dollars (2,9%)
  10. Céréales: 8,1 milliards de dollars (2,7%)

Valeur totale: 180,5 milliards de dollars

Les 10 principales exportations du Mexique en 2018 (en dollars américains):

Marché de Guanajuato qui vend de l'artisanat et des aliments

  1. Véhicules: 115,5 milliards de dollars (25,6% du total des exportations)
  2. Machines et matériel électriques: 81,9 milliards de dollars (18,2%)
  3. Machinerie, y compris les ordinateurs: 75,4 milliards de dollars (16,7%)
  4. Combustibles minéraux, y compris le pétrole: 29,7 milliards de dollars (6,6%)
  5. Appareils optiques, techniques et médicaux: 19 milliards de dollars (4,2%)
  6. Meubles, literie, éclairage, enseignes et bâtiments préfabriqués: 10,6 milliards de dollars (2,4%)
  7. Matières plastiques et articles en plastique: 9,5 milliards de dollars (2,1%)
  8. Légumes: 7,2 milliards de dollars (1,6%)
  9. Articles en fer ou en acier: 6,7 milliards de dollars (1,5%)
  10. Pierres précieuses et métaux précieux: 6,7 milliards de dollars (1,5%)

Valeur totale: 362,2 milliards de dollars

Mais gardez à l'esprit, il y a des inconvénients à s'approvisionner hors de Chine.

Baisse de productivité.

Un des principaux désavantages que rencontrent souvent les vendeurs lorsqu'ils travaillent avec des fournisseurs du Vietnam, de l'Inde et d'autres pays où les coûts sont moins élevés est leur productivité réduite. Non seulement la plupart des travailleurs de ces pays sont moins expérimentés et qualifiés que les travailleurs chinois, mais leurs horaires de travail sont également plus courts.

Cette baisse de productivité se traduit par des temps de production plus longs, des problèmes potentiels de qualité et des retards imprévus.

Compétences non techniques.

En ce qui concerne les compétences non techniques et les attitudes des travailleurs, les experts de la chaîne d’approvisionnement me disent que lorsqu’ils ont travaillé avec des usines en Inde et au Vietnam, l’approche des fabricants était plus décontractée que celle de la Chine.

Il n'y avait pas de sentiment d'urgence.

Par exemple, alors qu'un propriétaire d'entreprise travaillant avec un vendeur au Vietnam a déclaré que ses contacts étaient très polis, il a dû faire un suivi agressif pour s'assurer que les délais sont respectés. En effet, son fournisseur vietnamien est moins attentif et moins réactif que la plupart des fournisseurs chinois.

Et, outre l'approche laxiste de certains fabricants, plusieurs experts de la chaîne d'approvisionnement ont déclaré que la malhonnêteté était un problème majeur dans des pays comme l'Inde.

Ils affirment qu'un certain nombre de représentants d'usines leur ont menti plus que ce à quoi on pourrait s'attendre lorsqu'ils travaillent avec des usines chinoises.

Des chaînes d'approvisionnement.

Un autre inconvénient du changement de fabricant est que certaines des chaînes d’approvisionnement des solutions de remplacement ne sont pas aussi développées et complètes que celles de la Chine. Cela complique les choses.

Par exemple, lors de l'achat de textiles, certaines matières premières peuvent ne pas être disponibles au Vietnam. Dans un tel cas, l’usine devrait se procurer ces matières premières ailleurs. Il leur faudrait ensuite les expédier au Vietnam pour compléter le produit fini.

Cela conduit évidemment à un délai plus long.

De plus, lorsque le produit est fini pour pouvoir importer des matières premières en provenance d’un pays tiers, le risque que d’autres problèmes se produisent augmente.

Votre chaîne d'approvisionnement est aussi forte que son maillon le plus faible. Ainsi, lorsqu'un autre composant est ajouté à cette chaîne, il y a plus de chances d'échec et de retard.

Logistique.

Enfin, il est important de considérer la logistique.

En termes de temps d'expédition, le fret maritime de l'est de l'Inde aux États-Unis prend souvent deux semaines de plus que s'il était expédié de Chine. Il est également plus difficile de coordonner un envoi groupé de plusieurs fournisseurs lorsqu’il expédie depuis l’Inde.

Et selon un expert en chaîne d'approvisionnement, la logistique chinoise fonctionne comme une machine bien huilée par rapport à la logistique en Inde.

Il affirme que lorsqu'un conteneur rempli de son produit a quitté l'usine indienne et a été envoyé au port, il a disparu. C'était plusieurs jours avant qu'ils soient capables de le retrouver. J'ai même entendu des histoires d'horreur sur la perte de conteneurs en Inde, jamais retrouvés.

Comparaison des coûts de main-d'œuvre.

Dan Krassenstein, directeur de la chaîne d’approvisionnement mondiale chez Procon Pacific, a présenté le tableau suivant issu d’une enquête réalisée en 2018.

Tableau de comparaison des coûts

*Comparaison du coût de la main-d'œuvre entre la Chine, le Vietnam et l'Inde

Cependant, plutôt que de se concentrer sur les chiffres du graphique ci-dessus, Krassenstein recommande aux vendeurs de se concentrer sur la manière dont les salaires, la productivité et les taux de change peuvent affecter les coûts globaux lors de l’approvisionnement d’un produit de la Chine par rapport au Vietnam et à l’Inde.

Si l’on tient compte de tout, comparé à la Chine, l’approvisionnement en sacs du Vietnam a permis d’économiser 11% des coûts. En achetant en Inde, nous avons réalisé des économies de coûts de 37%.

Évidemment, le kilométrage variera en fonction de la nature de vos produits, de vos fournisseurs et de l’emplacement de votre chaîne d’approvisionnement. Il est donc possible que vos économies de coûts ne correspondent pas à celles du tableau.

Comment pouvez-vous trouver des fournisseurs alternatifs?

La recherche de fournisseurs d’Inde, du Vietnam et du Mexique n’est pas toujours simple. À ce stade, il n’existe pas de ressource en ligne dominante pour la recherche de fournisseurs de ces pays. Pour cette raison, je diviserais la recherche entre les sources en ligne et hors ligne.

Recherche en ligne:

Même s’il est plus difficile de trouver des fournisseurs en dehors de la Chine utilisant Alibaba et Global Sources, je recommande tout de même de consulter ces sites. Cela vous aidera à lancer la recherche d'un fabricant.

Et Jungle Scout a un outil qui facilite la recherche d’un fournisseur en dehors de la Chine. Leur base de données de fournisseurs peut vous mettre en contact avec des fabricants situés en dehors de la Chine, en fonction de vos besoins en produits, et vérifier que le fournisseur possède une expérience en exportation.

Recherche hors ligne:

La participation à des salons est un autre moyen de localiser des fournisseurs d’autres pays. Si possible, assistez à des salons professionnels au Mexique, en Inde et au Vietnam, ou dans votre pays d'origine si vous résidez aux États-Unis ou quelque part dans l'UE.

C’est aussi une bonne idée de visiter les principaux salons internationaux, tels que la Foire de Canton.

Pour trouver des salons pertinents à votre recherche de fournisseur, lancez une recherche google sur les salons centrés sur votre catégorie de produit, le pays dans lequel vous envisagez d’approvisionner ou les deux.

Meilleures pratiques lors de la pré-qualification rapide des fournisseurs.

Expérience d'exportation aux États-Unis ou dans l'UE.

Le même test rapide qui s'applique à la sélection de fournisseurs chinois s'applique également à la sélection de fournisseurs du Vietnam, de l'Inde, du Mexique et d'autres régions.

L’essentiel est de sélectionner des fournisseurs qui possèdent déjà une expérience dans l’exportation vers le marché préféré du vendeur.

Si un fournisseur n’a pas d’expérience dans la fabrication aux États-Unis ou dans l’UE, la qualité de ses produits peut être considérablement inférieure à celle d’autres fournisseurs qui possèdent cette expérience. C’est parce que de nombreuses usines de pays en développement appliquent des normes beaucoup moins strictes lorsqu’elles produisent des articles pour leur propre pays (ou d’autres pays en développement).

Sans cette expertise, le fournisseur pourrait être amené à améliorer considérablement la qualité de ses produits, ce qui peut être difficile.

En revanche, s’ils ont exporté aux États-Unis et / ou dans l’UE (et que vous pouvez valider cette allégation), le fabricant est plus susceptible de respecter les normes du vendeur.

Ce test n’est pas à 100% infaillible, mais c’est une tactique 80/20 que j’utilise régulièrement. Et comme je l’ai mentionné plus tôt, avec Jungle Scout’s Base de données fournisseurs, la vérification des réclamations d’un fournisseur est facile.

Échantillon et inspecter.

Ensuite, comme on peut s’attendre à des taux de productivité plus faibles et à des produits de qualité potentiellement inférieure lors de l’approvisionnement en dehors de la Chine, il est important de demander des échantillons avant de signer tout contrat.

C’est aussi une bonne idée d’inspecter l’usine elle-même.

Je recommande d'utiliser un service de contrôle de la qualité tiers pour vérifier la qualité du produit. Ils peuvent également être vos yeux et vos oreilles sur le sol, vous permettant de savoir si l’atelier est conforme au code.

Pensez à utiliser un partenaire d'approvisionnement.

Si vous rencontrez des difficultés pour identifier un fournisseur, un partenaire ou un agent sourcing peut vous aider à trouver les fabricants les plus adaptés à votre produit. Ils peuvent également faciliter les négociations, sans oublier de réduire l'écart entre les différentes cultures d'entreprise.

Conclusion

En résumé, alors que les coûts d'importation des produits en provenance de Chine continuent à augmenter, il est logique de se diversifier et de s'éloigner de la Chine. Cependant, il est important de garder à l'esprit que les économies réalisées risquent de ne pas être aussi importantes que prévu.

Si vous tenez compte de la productivité plus faible, des délais de livraison plus longs, des problèmes potentiels liés à la qualité du produit et des vols, les économies réalisées peuvent être minimes.

Ainsi, en règle générale, si vous décidez de vous approvisionner hors de Chine, concentrez-vous d'abord sur des produits moins sensibles au facteur temps et plus sensibles au prix.

Pour un résumé des meilleures pratiques abordées dans cet article et plus d'informations sur les achats hors de Chine, veuillez visiter: https://www.8020sourcing.com/sourcingawayfromchina/

Partager c'est aimer!

prendre de l’argent en ligne, c’est possible et notamment à l’aide de Amazon. Cette plateforme d’e-commerce connue dans les pays entier a installé plusieurs services qui lui permettent d’accroître ses ventes tout en générant un revenu pour vos publics cibles qui y s’abonnent. Ces offres permettent de vendre sur Amazon et de percevoir des sommes sur chacune de ces ventes. nnSelon ce que vous avez à proposer, vous pouvez choisir de devenir Amazon Seller et mettre sur le marché vos propres produits sur Amazon ou d’être Partenaire et vendre des produits qui ne vous appartiennent pas. Dans le premier cas, vous recevez le montant de l’acte de vente ( moins une commission et les coûts d’Amazon ). Dans le deuxième cas, Amazon vous verse une commission sur le tarif de vente. Cela vous intéresse ? Je vous explique comment s’orienter pour mettre sur le marché sur Amazon et générer un revenu.

Laisser un commentaire